Ostéopathie : Principes et Concepts

Pour comprendre ce que fait votre ostéopathe et pourquoi vous le voyez comme un magicien il est important de connaitre les principes de l’ostéopathie et la réflexion derrière l’action.


A l’origine de l’ostéopathie il y a un homme, Andrew Taylor Still, qui a révolutionné la médecine occidentale du 19ème siècle et a permis d’initier des changements dans le monde médical du 20ème et 21ème siècle. Cet homme a énuméré plusieurs principes à l’origine de l’ostéopathie, dont 5 qui sont les plus importants et qui continuent aujourd’hui à être au centre de la pratique ostéopathique : -> Principe de globalité et d’unité de l’être : l’Homme étant un être complet et unique, constitué d’une enveloppe physique, ressentant des émotions et s’inscrivant dans un monde social. Le patient est vu comme une personne qui travail, qui fait du sport, qui mange, qui rit, qui pleure, qui vit tout simplement. Une modification même infime dans ce système global aura une incidence sur le reste du système. -> Interrelation structure-fonction (fonction-structure) : la structure de chaque organe, de chaque cellule, permet une fonction optimale, la structure de chaque organe est définie pour jouer un rôle précis. Une modification de la structure aura alors un effet sur la fonction, mais une modification de la fonction aura elle aussi une incidence sur la structure. -> La Vie c’est le Mouvement : le mouvement est la résultante et l’origine de la vie, un organe qui a perdu sa mobilité physiologique (normale) sera un organe « malade » qui fonctionnera moins bien. -> La loi de l’Artère : toute circulation doit être libre, que ce soit la circulation sanguine artério-veineuse ou lymphatique, mais aussi la transmission nerveuse et la circulation des fluides et liquides intra et extra cellulaires. Une notion de mouvement est là encore présente. -> Principe d’Auto-guérison du corps : le corps possède tout ce dont il a besoin pour s’autoréguler et se défendre, à condition qu’il n’y ai pas de traumatisme physique ou émotionnel et que l’hygiène de vie soit correcte.


Ces principes n’ont pas d’ordres précis et sont tous aussi important. Ils sont universels mais ne constituent pas une fin en soi, les interprétations de ces principes sont nombreuses et évoluent avec l’époque.


Maintenant que vous connaissez les principes, il est important de comprendre ce que représente une « dysfonction ostéopathique » ou lésion ostéopathique. Une lésion ostéopathique est une atteinte de l’intégrité du mouvement d’une articulation, d’un organe ou d’un viscère, amenant une limitation de la mobilité sans préciser dans quels paramètres. Le plus souvent, cette perte de mobilité est la résultante de dysfonctions au niveau artério-veineux et nerveux. Une congestion vasculaire minime (œdème local avec micro hémorragies) va s’installer amenant une tension tissulaire des ligaments proches de cette zone congestive, donnant naissance à une fibrose et un début de perte de mobilité. Cette perte de mobilité va s’aggraver suite à une ischémie locale diminuant la nutrition des tissus (diminution de l’apport d’oxygène et de nutriments comme le glucose) ce qui aura pour effet de créer une atrophie des cellules musculaires (des muscles ou viscères) et une instabilité structurelle discale. Ceci amenant une contraction réflexe des muscles de la zone, figeant davantage le mouvement et créant une douleur. Ce système de lésion/compensation peut alors prendre de l’ampleur tant que la boucle n’est pas brisée, la douleur n’étant que le signe de l’existence d’une dysfonction, qui va perdurer voir empirer lors de compression, traction ou inflammation sur la zone (accumulation locale de substances algogènes). Il est alors important d’identifier et traiter la lésion primaire.


Seulement tout n’est pas si simple, la dysfonction ostéopathique est un concept instable, en constante évolution et modification. Les conséquences liées à cette dysfonction vont être de plus en plus grandes tant que la lésion primaire reste présente.


C’est ici que réside la limite de l’ostéopathie et de l’ostéopathe, qui se doit de chercher et creuser au plus profond afin d’accompagner le patient vers la pleine santé.


Si vous avez aimé ou que vous souhaitez réagir à cet article n'hésitez pas. De plus, je vous serez reconnaissant de partager cet article et faire connaitre davantage ma page.



13 vues

© 2020 by Jeffrey TIBI, Ostéopathe PARIS 19 - PARIS 15